HEAUME-ANIMAL, GESTICULER UNE PENSÉE DU MONDE

Installations - performances imaginées spécifiquement pour un lieu

 ©Les Souffleurs commandos poétiques

 ©Les Souffleurs commandos poétiques


Succession d’apparitions/disparitions nomades et furtives d’êtres hybrides, dont on ne sait si l’homme pousse sous l’animal ou si c’est l’animal qui est en mouvement de transformation vers l’homme.

 

Heaume - animal  investit tous les espaces possibles et tente de nouer des relations non verbales en gesticulant une pensée du monde.

Il met en jeu les entraves qui secouent les grands équilibres de la planète, et interroge l’homme sur les conséquences directes de sa domination totale sur elle. L’homme et la nature sont-ils réconciliables ?

 


Corniches

HEAUME-ANIMAL, GESTICULER UNE PENSÉE DU MONDE

Heaume animal, gesticuler une pensée du monde  est une expérience menée par les Souffleurs commandos poétiques. Il ne s’agit pas d’un spectacle ni même d’une performance dans le sens conventionnel de ces deux termes.

C’est un laboratoire, c’est à dire un processus qui cherche sans savoir ce qu’il peut trouver. En revanche, les coordonnées intellectuelles de ce laboratoire sont définies par une question forte.

L’homme avance et semble inarrêtable. Dans son sillage, une dévastation naturelle. À la proue, une inquiétude ?

 Les Souffleurs se proposent de devenir in situ des êtres hybridés mi-humains/mi-animaux. Ils ne jouent pas à l’animal, herbivore ou carnivore. Ils n’endossent pas un personnage.

 

Ils plongent dans des aventures conceptuelles qui travaillent leur regard d’artistes à travers le filtre du temps immédiat de l’animal afin de comprendre quelque chose de l’insatiabilité inextinguible de l’être humain.

Les aventures prendront la forme d’apparitions et de disparitions dans les paysages, de bivouacs parasites, de rencontres furtives et silencieuses avec la civilisation humaine en tant qu’êtres hybridés c’est à dire fragiles, farouches mais curieux.

 

Chaque lieu d’apparition du réseau Green Carpet est considéré par les Souffleurs comme une corniche du monde, une fenêtre en saillie, un surplomb. Ils essaieront de comprendre et de se faire comprendre dans la gesticulation de cette pensée. Comment communiquer avec l’autre inquiétude du monde.

 

Olivier Comte pour Les Souffleurs commandos poétiques

Dates

> Du 28 Mai au 1er Juin

Première résidence de recréation

Festival international des arts de la rue

Chassepierre (Belgique)

 

> Le vendredi 15 et samedi 16 Juin

Avec Le Citron Jaune, Centre National des Arts de la rue

Dans le cadre des Envies Rhônements

Arles & Tour du Valat (13)

 

> Le samedi 7 et dimanche 8 Juillet

Avec Domaine Départemental de ChamarandeChamarande (91)

 

> Le samedi 18 et dimanche 19 Août

Avec le Festival international des arts de la rue ChassepierreChassepierre (Belgique)

 

> Le  samedi 15 et dimanche 16 septembre

Avec Inside Out Dorset Dorchester (Angleterre)

Apparitions  précédées d'une résidence du 11 au 14 septembre

 

> Le samedi 29 et dimanche 30  septembre

Avec le Cirque Jules Verne - Pôle National Cirque et Arts de Rue Amiens (80)

Apparitions précédées d'une résidence du 24 au 28 septembre 

 


The Green carpet, un réseau artistique pour espaces naturels Européens

 The Green Carpet est un réseau initié par cinq partenaires européens (de Belgique, du Royaume-Uni et de France). Ce réseau est une plateforme, un outil, qui permettra de favoriser l'émergence de projets artistiques singuliers et inédits conçus pour des espaces naturels, paysagers, ruraux.

 

The Green Carpet se conçoit comme un laboratoire dont l’objectif est de trouver comment la création artistique peut nous aider à relever les défis auxquels notre société et nous-mêmes allons être confrontés.

La nature des transformations de toutes les formes de relations aux autres, à soi, au temps et à l’espace, paraissent sans équivalent dans l’histoire de l’humanité.

 

The Green Carpet soutiendra des projets artistiques qui provoquent les échanges, qui infusent des relations humaines dans un croisement des genres et des disciplines.

 

 

Notre réseau s’ouvrira aux projets artistiques qui cherchent à se réapproprier la connaissance du vivant, à repenser le rapport de l’homme à la société et à son impact environnemental.

 

The Green Carpet est pensé comme un accélérateur de création, un laboratoire de pensée partagée, une nouvelle dynamique pour imaginer comment les habitants d’une euro-région peuvent agir ensemble pour engager les mutations culturelles.

 

Les partenaires de The Green Carpet sont :

- Inside Out Dorset (Dorchester / Angleterre)

- Le Festival International des Arts de la Rue de Chassepierre (Belgique)

- Le Citron Jaune - Centre National des Arts de la Rue (Port Saint-Louis / France)

- Le Domaine Départemental de Chamarande (France)

- Le Cirque Jules Verne - Pôle National Cirque et Arts de Rue (Amiens / France)

 



A venir - du 6 au 9 septembre 2018 - À L'USINE (TOURNEFEUILLE)  - Ouverture de saison

Franchir

Création inédite - déclinaison in situ du laboratoire Heaume-animal, Gesticuler une pensée du monde

Il ne s’agit pas de parler,

Ni non plus de se taire :

Il s’agit d’ouvrir quelque chose

Entre la parole et le silence. 

Roberto Juarroz

 

« Franchir » questionnera la notion d’immédiateté.

Dans cette hybridation d’espèce, Homme/animal, les poètes et les philosophes se feront entendre. Nous ne jouerons pas quelque chose, nous ne ferons pas spectacle, nous essaierons que quelque chose se joue de nous dans le cadre des « Nuits Bleues #5 ». 

Nous accueillerons le public par petits groupes pour une série de performances toute la nuit en continu. 

 

En résidence du 6 au 8 septembre

Performances le 9 septembre

Durée des performances : 20 minutes 

Avec l'Usine, Centre National des arts de la rue et de l'espace public

à Tournefeuille 

pour la Soirée d'ouverture de la saison 18-19

 



Précédents laboratoires

juillet 2016 - avignon

Heaume - animal trace les restes

Laboratoire à Avignon en 2016 dans les interstices du festival. 

 

Réalisation d'un blog au jour le jour : photographies/ textes poétiques à suivre ICI.


22 NOvembre 2015 - Musée de la chasse et de la nature

Salon de chasse

« Salon de Chasse » est un face-à-face de salon entre proies et prédateurs dans le cadre de l'installations-performances « Heaume-Animal, Gesticuler une Pensée du Monde ». 


Un canevas de lignes de tension travaillera le face-à-face du Salon de Chasse dans les dessous d’une forêt miniature et engagera résolument une tentative de réconciliation par les racines.


La performance se déploiera dans une forêt de « morsures sonores poétiques » commandées pour l’occasion, par Poésie is not Dead et les Parvis Poétiques, auprès d’une vingtaine de poètes francophones contemporains.

Dans le cadre de Paris en toutes lettres

 ©Les Souffleurs commandos poétiques


Direction artistique  & Conception : Olivier Comte

Distribution : Christophe Bonzom, Olivier Comte, Jean-marc Hérouin, Thomas Laroppe, Irène Legoué, Julia Loyez, Fred Munoz

Avec les voix de : Jean-marc Hérouin, Marie luc Malet, Hélène Lanscotte

Création sonore in live : Nicolas Losson

Construction : Marion Abeille


Textes morsures de : Linda Maria Baros, Eric Brogniet, Stéfanu Césari, Francis Coffinet, Véronique Daine, Marc Delouze, Kim Doré, Myriam Eck, Alain Freixe, François Guerrette, Hélène Lanscotte, Anne Mulpas, Samira Negrouche, Isabelle Pinçon, Jean-François Poupart, Anna Serra et Annabelle Verhaeghe


Co-production : Les Parvis poétiques, Poésie is not dead,  La Maison de la poésie pour Paris en toutes lettres

INFORMATIONS PRATIQUES

Dimanche 22 novembre 2015

De 14h00 à 18h00 

MUSEE DE LA CHASSE ET DE LA NATURE

62 Rue des Archives, 75003 Paris métro Rambuteau - ligne 11

 

Entrée gratuite sur présentation du programme de Paris en toutes lettres.