Le TRÉSOR POétique municipal MonDIAL d'aubervilliers

Dans le cadre de La Folle tentative d'Aubervilliers (93) - résidence permanente 

Journée de versement du Trésor poétique municipal d'Aubervilliers - septembre 2017 ©Les Souffleurs commandos poétiques

Journée des langues maternelles - février 2016  ©Les Souffleurs commandos poétiques


Le Trésor poétique municipal d’Aubervilliers  est une épopée ethno-poétique, un voyage autour du monde dans Aubervilliers à la recherche des paroles poétiques dormantes issues de ses communautés linguistiques (plus de cent langues différentes recensées sur le territoire communal). Ces paroles poétiques sont recueillies, manuscrites, traduites en français, enregistrées, référencées et conservées dans un fonds spécifique créé aux Archives municipales. En 2017, ce Trésor réunit 790 textes dans 93 langues différentes.

 

Le Trésor poétique est un projet de co-construction d'une mémoire collective à l'échelle de la ville pour valoriser le patrimoine immatériel du territoire par ses habitants. La constitution de ce fonds poétique est le fruit d'un processus et d'un protocole élaboré en concertation avec les Archives municipales. Depuis 2013, les artistes Souffleurs et leurs complices rencontrent les habitants et se livrent à des cueillettes de dons poétiques, sous forme de formulaires et d'enregistrement, où figurent le texte en langue originale, sa traduction ainsi que les informations relatives au dépôt.

 

Chaque année, à date anniversaire, lors des journées européennes du patrimoine, le versement des textes dans le Trésor est organisé : les paroles déposées dans l’année écoulée entrent officiellement dans le « Grand Livre », conservé et consultable aux archives municipales.

 

Ce Trésor a aussi vocation à sortir des Archives : au delà d'un outil mémoriel, le Trésor est destiné à fleurir dans la ville, à se déployer dans l'espace public.

Le Trésor poétique municipal d’Aubervilliers fait partie de la Folle Tentative d’Aubervilliers, résidence permanente des Souffleurs à Aubervilliers, laboratoire urbain de poésie applicable.

 

Puisqu'en un souffle cent mondes m'arrivent
pourquoi ferais-je le tour de la terre ?

 

Attar (Iran)

Trésor poétique municipal mondial d'Aubervilliers – texte 0316

Déposé en persan par Rachel Seghetchian Shomali le 20 septembre 2014