Vers Tornade selfies, la fleur de nos visages #4

Studios selfies nomades - Ecole Pasteur de La Norville (91) © Les Souffleurs commandos poétiques

0 commentaires

Vers Tornade selfies, la fleur de nos visages #3

Studios selfies nomades - Collège Albert Camus de La Norville (91) © Les Souffleurs commandos poétiques

0 commentaires

Coup de craie #52

« Dans mon pays, les tendres preuves du printemps et les oiseaux mal habillés sont préférés aux buts lointains. »

 

René Char

Coup de craie du lundi

27 mars 2017

 

0 commentaires

Vers Tornade selfies, la fleur de nos visages #2

Studios selfies nomades - Collège Albert Camus de La Norville (91) © Les Souffleurs commandos poétiques

0 commentaires

Coup de craie #51

« À toi de conduire ce printemps rapide vers ceux que tu aimes. »

 

Mahmoud Darwich

Coup de craie du lundi

20 mars 2017

 

0 commentaires

Trésor d'ASEA : Retrouvailles #2

Petit endroit du privilège pour l'association ASEA - Aubervilliers (93) © Les Souffleurs commandos poétiques

 

Souviens-toi, allonge ta main

fais-en le plateau qui soutient la plaine

prends-toi toi-même dans ta main

prends l’horizon

et souviens-toi

toujours

de l’immensité de ta main

 

 

Valérie Catherine Richez

 

0 commentaires

Vers Tornade selfies, la fleur de nos visages #1

Studios selfies nomades - Ecole Pasteur de La Norville (91) © Les Souffleurs commandos poétiques

 

Avant la tornade, nos Studios selfies nomades écument le territoire. 

 

Pour capter les acrobaties de visage, ce Studio selfies se promènera dans les écoles, les commerces, les rues et les places, les quartiers d’Arpajon, La Norville et Saint-Germain-lès-Arpajon, et se livrera à l’immense cueillette des visages des habitants des trois villes.

 

Deux parapluies noirs

Deux cannes à selfies

Deux Souffleurs vêtus de noir, élégants et bienveillants...

 

 

0 commentaires

Trésor d'ASEA : Retrouvailles #1

Petit endroit du privilège pour l'association ASEA - Aubervilliers (93) © Les Souffleurs commandos poétiques

0 commentaires

Coup de craie #50

« Mon univers est mon corps et ce que possèdent mes mains. Je suis le voyageur et le chemin. »

 

Mahmoud Darwich

Coup de craie du lundi

13 mars 2017

 

0 commentaires

Vers la Tornade selfies, cueillettes au Salon du livre jeunesse...

Studios selfies nomades - Salon du livre jeunesse de Saint-Germain-lès-Arpajon (91) © Les Souffleurs commandos poétiques

0 commentaires

Coup de craie #49

« Imite le moins possible les hommes dans leur énigmatique maladie de faire des nœuds. »

 

René Char

Coup de craie du lundi

06 mars 2017

 

0 commentaires

Coup de craie #48

« Quand l'eau monte, les poissons mangent les fourmis. Quand l'eau descend, les fourmis mangent les poissons. »

 

Anonyme

Coup de craie du lundi

27 février 2017

 

0 commentaires

Coup de craie #47

« Pense à l'absence, ce rien qui brûle encore. »

 

Valérie Catherine Richez

Coup de craie du lundi

20 février 2017

 

0 commentaires

Cueillettes et manufactures clandestines à l'Embarcadère d'Aubervilliers

Journée internationale des langues maternelles - Aubervilliers (93) © Les Souffleurs commandos poétiques

Faire coutume.

Le Trésor infuse ses principes actifs dans le cycle des rendez-vous majeurs de la vie associative d'Aubervilliers.

Le Samedi 18 février 2017, journée internationale des langues maternelles.

Dans le chaudron de l'Embarcadère, une foule de langues et de voix se côtoient. 

 

Les Souffleurs et Amis du Trésor recueillent les dons poétiques, de nouvelles langues entrent dans le corpus précieux du Trésor.

Dans le même temps, un commando clandestin glisse de petites enveloppes dans les poches des visiteurs, fragments précieusement confectionnés, morceaux choisis du Grand dépôt poétique...

 

Dans le cadre de la Folle Tentative, résidence permanente à Aubervilliers (93).
en savoir plus sur le Trésor municipal d'Aubervilliers.

 

0 commentaires

Coup de craie #46

« C'est encore une fois l'instant, il était beau, je l'ai pris. »

 

Henri Meschonnic

Coup de craie du lundi

30 janvier 2017

 

0 commentaires

Coup de craie #45

« Vous serez une part de la saveur du fruit. »

 

René Char

Coup de craie du lundi

23 janvier 2017

 

0 commentaires

Conseil poétique extraordinaire : trois pétales de villes pour une fleur rare ! #St-Germain-lès-Arpajon

Conseil poétique extraordinaire à Saint-Germain-lès-Arpajon (91) © Les Souffleurs commandos poétiques

0 commentaires

Conseil municipal extraordinaire : trois pétales de villes pour une fleur rare ! #Arpajon

Installation des rêves des habitants - Conseil municipal extraordinaire à Arpajon (91) © Les Souffleurs commandos poétiques

0 commentaires

Conseil municipal extraordinaire : trois pétales de villes pour une fleur rare ! #la Norville

Installation des rêves des habitants - Conseil municipal extraordinaire à La Norville (91) © Les Souffleurs commandos poétiques

0 commentaires

Coup de craie #44

« De quel songe s'élever ? Lequel rêver ? Avec quoi pénétrer dans le jardin des portes ? »

 

Mahmoud Darwich

Coup de craie du lundi

16 janvier 2017

 

0 commentaires

Envahissons joyeusement les Conseils de nos trois villes ! [Harangues sur la place publique #2]

Place du marché - Arpajon (91) © Les Souffleurs commandos poétiques

0 commentaires

Coup de craie #43

« L'instant ne mène pas à l'instant suivant. La porte s'ouvre, le tigre bondit. »

 

Virginia Woolf

Coup de craie du lundi

09 janvier 2017

 

0 commentaires

Envahissons joyeusement les Conseils de nos trois villes ! [Harangues sur la place publique #1]

Place du marché - Arpajon (91) © Les Souffleurs commandos poétiques

 

Folies douces en Essonne...

Arpajon, La Norville et Saint-Germain-lès-Arpajon : trois pétales de ville pour une fleur rare.

 

Et si cette fleur entrait dans vos rêves, que vous montrerait-elle de la beauté possible du monde de demain ?

 

Après avoir recueilli 853 réponses à cette question auprès des habitants des trois villes, nous invitons toute la population à participer aux Conseils municipaux extraordinaires qui se tiendront le mardi 17 janvier à La Norville (en présence du philosophe Bernard STIEGLER), le mercredi 18 janvier à Arpajon (en présence de l'écrivain et journaliste Anna ALTER) et le jeudi 19 janvier à Saint-Germain-lès-Arpajon (avec le philosophe Dany-Robert DUFOUR).

 

Oyez, Oyez !

Envahissons joyeusement les conseils de nos trois villes !

... Et débattons ensemble du monde que nous souhaitons habiter demain, sous le regard de grand penseurs contemporains.

 

Je rêve de la fleur de l'espoir, une étoile dans le noir.

Marion, 14 ans

 

0 commentaires

Coup de craie #42

« Rien n'est plus lent que la véritable naissance d'un homme. »

 

Marguerite Yourcenar

Coup de craie du lundi

03 janvier 2017

 

0 commentaires

Petites enquêtes avant les Conseils municipaux extraordinaires : Arpajon, La Norville et St-Germain-lès-Arpajon, trois pétales de ville pour une fleur rare #10

Ecole Joliot Curie - Saint-Germain-lès-Arpajon (91) © Les Souffleurs commandos poétiques

 

Q‌ue tout le monde peut manger à leur faim

Que tout le monde arrête la guerre 

Que tout le monde ne soit pas pauvre

Que tout le monde soit heureux

Que tout le monde puisse aller dans des pays pour s'amuser.

Loan, 10 ans 

 

Dans le monde de demain, je voudrais que le monde crée moins de violence et que la vie soit moins dangereuse pour les enfants et pour les adultes.

Je veux qu'il y ait moins de pollution pour l'humanité. 

La fleur m'a dit qui il y aura des voitures qui flotte sur l'eau. 

La fleur m'a dit qu'il n'y aura plus jamais de harcèlement.

Tomy, 10 ans

 

 

0 commentaires

Coup de craie #41

« Sois vent. Sois neige. Deviens pluie. Vas-y, pleut ! Neige ! Vente ! »

 

Valérie Catherine Richez

Coup de craie du lundi

12 décembre 2016

 

0 commentaires

Petites enquêtes avant les Conseils municipaux extraordinaires : Arpajon, La Norville et St-Germain-lès-Arpajon, trois pétales de ville pour une fleur rare #9

Ecole Pasteur - La Norville (91) © Les Souffleurs commandos poétiques

 

L’éternité se donne dans l’odeur de la fleur la plus simple !

C’est comme si la terre voulait bien ce que l’esprit rêve.

(Yves Bonnefoy)

 

Si cette fleur entrait dans vos rêves, que vous montrerait-elle de la beauté possible du monde de demain ?

 

Le même jour, les élèves du Lycée Cassin d'Arpajon nous confiaient aussi leur réponse à cette question :

 

Pour moi, cette fleur montrerait des paysages plus naturels et moins "technologiques". Cette fleur représenterait les trois villes, qui auraient des projets économiques et sociaux en commun et qui travailleraient ensemble pour un avenir plus beau (...).

Charlotte, 15 ans

 

Dans mon rêve, je vois une fleur qui aurait sur chaque pétale une image de la beauté possible du monde de demain.

Sur le premier pétale on voit un monde vert où seule la nature règne.

Sur le deuxième pétale, on voit une ville où les habitants feraient sortir le meilleur d'eux-mêmes pour améliorer le monde.

Et sur le troisième pétale, il y aurait un ciel étoilé sans nuage de pollution, sans lumière qui cache les étoiles.

Eva, 150 ans

 

Elle ne me montrerait rien.

Paul, 15 ans

 

0 commentaires

Presque deux ans après la tempête...

Le 10 mars 2015, Les Souffleurs commandos poétiques avaient légèrement modifié les indices météorologiques au collège Albert Camus de La Norville (91).

Une tempête littéraire avait enneigé la cour de récréation.

 

Chaque élève avait pu constituer son petit butin poétique.

 

Deux ans plus tard, les Souffleurs reviennent au collège Camus, à la rencontre des élèves pour sonder leurs rêves, et retrouvent par hasard ces flocons de poèmes transformés, magnifiés.

 

Les élèves ont dé-livré une seconde fois la parole des grands poètes !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Masques créés dans le cadre des cours d'arts plastiques, collège Camus de la Norville - décembre 2016 © Les Souffleurs commandos poétiques

 


0 commentaires

Petites enquêtes avant les Conseils municipaux extraordinaires : Arpajon, La Norville et St-Germain-lès-Arpajon, trois pétales de ville pour une fleur rare #8

Collège Albert Camus - La Norville (91) © Les Souffleurs commandos poétiques

 

L’éternité se donne dans l’odeur de la fleur la plus simple !

C’est comme si la terre voulait bien ce que l’esprit rêve.

(Yves Bonnefoy)

 

Si cette fleur entrait dans vos rêves, que vous montrerait-elle de la beauté possible du monde de demain ?

 

De la 5e à la 3e, au collège Camus de La Norville, on a aussi sa petite idée sur la question...

 

Je rêve d'un monde où l'homme ait des pouvoirs. Mais je ne voudrais pas que le mal n'existe plus car moi je pense que c'est grâce au mal qu'on voit le bien. Si dans le monde de demain il n'y a que le bien, la vie sera ennuyeuse. Qu'il y ait plus d'hommes avec une grande sagesse car ce sont ces hommes là qui vont améliorer le monde.

Stone, 13 ans

 

Celle fleur serait noire avec une odeur repoussante car elle aspirerait la pollution pour que le monde soit meilleur.

Lola, 13 ans

  

Dans mon rêve, le monde de demain serait sans guerre, sans famine, sans SDF, sans orphelins et surtout sans violence.

Dans ce monde, il y aurait des gens pleins de tendresse et d'affection les uns envers les autres.

Lou-Ann, 13 ans

 

Un monde où les différences ne seraient pas des défauts.

Pierre, 14 ans

 

0 commentaires

Coup de craie #40

« Mes yeux font exister ce qu'ils voient. Dans l'instant, ils éclairent les choses et même l'intérieur des choses. »

 

Hélène Lanscotte

Coup de craie du lundi

05 décembre 2016

 

8 commentaires

Petites enquêtes avant les Conseils municipaux extraordinaires : Arpajon, La Norville et St-Germain-lès-Arpajon, trois pétales de ville pour une fleur rare #7

Marché de la Saint-Nicolas - La Norville (91) © Les Souffleurs commandos poétiques

 

Au gymnase de La Norville, à l'occasion du marché de la Saint-Nicolas, on s'attache aux voix adultes pour répondre à la même question...

 

L’éternité se donne dans l’odeur de la fleur la plus simple !

C’est comme si la terre voulait bien ce que l’esprit rêve.

(Yves Bonnefoy)

 

Si cette fleur entrait dans vos rêves, que vous montrerait-elle de la beauté possible du monde de demain ?

 

 

La simplicité de la vie et le respect d'autrui.

Hervé, 33 ans

 

Un monde ensoleillé plein de senteurs.

Un monde sans pétrole mais où les déplacements seraient possibles pour continuer les rencontres humaines et chaleureuses.

Nicolas, 39 ans

 

Elle me montrerait un monde où tout le monde est à l'écoute de chacun, sans a priori ni préjugé. 

Un monde où l'environnement devrait tenir plus le devant de la scène afin d'anticiper la vie de demain et laisser une terre en bonne santé pour les générations futures.

Muriel, 46 ans

 

0 commentaires

Petites enquêtes avant les Conseils municipaux extraordinaires : Arpajon, La Norville et St-Germain-lès-Arpajon, trois pétales de ville pour une fleur rare #6

Ecole Pasteur - La Norville (91) © Les Souffleurs commandos poétiques

 

 

 

Cette tulipe blanche, elle veut que la planète soit écologique et très naturelle.

Elle bouge ses deux feuilles, chante un petit peu et s'en va. Et le lendemain, je me lève et je vois mon jardin avec un petit potager et un petit espace pour la famille de la petite tulipe blanche.

Mathys, 9 ans

 

Ma fleur est une pivoine blanche qui a le pouvoir de ramener la bonté aux gens et que tous ceux qui ont des mauvais esprits deviennent bons et sympathiques.

Elle émerveille les personnes qui la regardent, leur donne des étincelles dans les yeux.

Cette fleur, contrairement aux autres, elle peut parler, voir, entendre, mais elle est surtout très intelligente.

Elle ensoleille le monde.

Et pour que tout le monde la voie, elle se reproduit partout : personne ne peut y échapper. 

Louise, 9 ans

 

0 commentaires

Petites enquêtes avant les Conseils municipaux extraordinaires : Arpajon, La Norville et St-Germain-lès-Arpajon, trois pétales de ville pour une fleur rare #5

Résidence de l'Orge - Maison de retraite - Saint-Germain-lès-Arpajon (91) © Les Souffleurs commandos poétiques

 

Regard sur l'avenir quand on a déjà tant vécu...

Prendre le temps de tourner autour de la question avec les résidents d'une maison de retraite.

 

L’éternité se donne dans l’odeur de la fleur la plus simple !

C’est comme si la terre voulait bien ce que l’esprit rêve.

(Yves Bonnefoy)

 

Si cette fleur entrait dans vos rêves, que vous montrerait-elle de la beauté possible du monde de demain ?

 

La vie est belle quand on veut la voir belle.

Marie-Anne, 85 ans

 

La fleur serait celle de la concorde (...).

Si j'avais un emblème, ce serait quelque chose de coloré et avec un parfum que tout le monde apprécierait.

Que personne ne reste en marge de la société (...).

Enfin, que la fleur à laquelle je songe soit prépondérante dans le magnifique bouquet de fleurs de la vie.

Guy, 84 ans

 

0 commentaires

Petites enquêtes avant les Conseils municipaux extraordinaires : Arpajon, La Norville et St-Germain-lès-Arpajon, trois pétales de ville pour une fleur rare #4

Ecole Jules Vallès - Saint-Germain-lès-Arpajon (91) © Les Souffleurs commandos poétiques

 

L’éternité se donne dans l’odeur de la fleur la plus simple !

C’est comme si la terre voulait bien ce que l’esprit rêve.

(Yves Bonnefoy)

 

Si cette fleur entrait dans vos rêves, que vous montrerait-elle de la beauté possible du monde de demain ?

 

Cette fleur me montre son odeur douce. On pourrait rester des heures sans la quitter et quand je la vois, je veux grandir et vivre.

Alicia, 10 ans

 

Elle me montrerai un héros qui rétablirait la justice dans le monde.

Omar, 10 ans

 

Elle ferait oublier la cruauté des hommes et il y aurait de l'égalité.

Marwan, 10 ans

 

Elle pourra donner des arbres pour avoir plus d'oxygène.

Fatih, 10 ans

 

J'imagine qu'il y a plus de végétation, que les personnes âgées ont un noël magnifique, (...) que les gens ne sont plus égoïstes, que les gens se disent "je t'aime".

Soraya, 9 ans

 

 

0 commentaires

Coup de craie #39

« Rien ne demande autant d'attention que de bien enfourcher un songe. »

 

Franck André Jamme

Coup de craie du lundi

28 novembre 2016

 

0 commentaires

Petites enquêtes avant les Conseils municipaux extraordinaires : Arpajon, La Norville et St-Germain-lès-Arpajon, trois pétales de ville pour une fleur rare #3

Lycée Renée Cassin - Arpajon (91) et Ecole Pasteur - La Norville (91) © Les Souffleurs commandos poétiques

 

L’éternité se donne dans l’odeur de la fleur la plus simple !

C’est comme si la terre voulait bien ce que l’esprit rêve.

(Yves Bonnefoy)

 

Si cette fleur entrait dans vos rêves, que vous montrerait-elle de la beauté possible du monde de demain ?

 

Je pense que la Fleur sait ce qui se passe en France ou dans le monde et que cela la blesse, lui fait du mal.

Alors elle veut fait raisonner les gens et leur dire de ne pas baisser les bras (...).

Il faut être plus fort que la politique. Nous les hommes, il faut nous entraider dans tous les domaines.

Théo, 15 ans

 

Je rêve qu'un jour la France formera un beau jardin, et que dans ce jardin, on pourra mettre toutes les fleurs possibles et imaginables. Je rêve que la politique sera plus apte à intéresser les adultes, les enfants, les prochaines générations, que les générations futures poétisent la France et pourquoi pas le monde.

J'irais même plus loin, je rêve que tous les gens de la planète partageront le même rêve (...).

Si on y met tous notre cœur, tous notre rêve, on y arrivera. Ce monde doit changer et nous aussi (...).

Antoine, 15 ans

 

Cette fleur est entrée dans mes rêves.

Elle m'a montré une France où le gouvernement était composé de tous les bords politiques.

Il y avait une sorte de hiérarchie des partis, définie selon un suffrage universel direct, le pouvoir était entre les mains des français.

 J'ai rêvé de ce système, qui n'a duré qu'un temps, (...) en réalité, toutes les décisions ne peuvent être prises d'un commun accord, trop de bords, trop de divergences (...).

La réalité est que toutes les solutions inventées apporteront des problèmes, mais comment vivre sans ?

Lara, 15 ans

 

Le monde de demain est un monde moderne, numérique tout en restant plus naturel encore que celui d'aujourd'hui.

Dans ce monde, il y aurait moins de voitures qui polluent (...).

Il ne faut pas continuer avec une croissance forte et rapide, mais plutôt avec une durable.

Martin, 15 ans

 

Ma fleur vole et son parfum s'étalera dans le ciel.

Adèle, 7 ans

 

0 commentaires

Petites enquêtes avant les Conseils municipaux extraordinaires : Arpajon, La Norville et St-Germain-lès-Arpajon, trois pétales de ville pour une fleur rare #2

Ecole Edouard Herriot - Arpajon (91) © Les Souffleurs commandos poétiques

 

L’éternité se donne dans l’odeur de la fleur la plus simple !

C’est comme si la terre voulait bien ce que l’esprit rêve.

(Yves Bonnefoy)

 

Si cette fleur entrait dans vos rêves, que vous montrerait-elle de la beauté possible du monde de demain ?

 

 

Je veux que la ville soit belle avec des fleurs, des arbres, de l'herbe et des chemins. La fleur qui entre dans mes rêves, elle est gentille, elle veut que la ville soit belle. Elle me propose des fleurs qu'on pourrait mettre dans la ville.

Sofia, 10 ans

 

Je voudrais (...) de la nature (...), pas de choses chimiques et je ne veux pas d'argent. L'argent ça pose problème parce qu'on se bat pour ça.

Erina, 8 ans

 

0 commentaires

Petites enquêtes avant les Conseils municipaux extraordinaires : Arpajon, La Norville et St-Germain-lès-Arpajon, trois pétales de ville pour une fleur rare #1

Ecole Paul Langevin - Saint-Germain-lès-Arpajon (91) © Les Souffleurs commandos poétiques

 

L’éternité se donne dans l’odeur de la fleur la plus simple !

C’est comme si la terre voulait bien ce que l’esprit rêve.

(Yves Bonnefoy)

 

Si cette fleur entrait dans vos rêves, que vous montrerait-elle de la beauté possible du monde de demain ?

 

Rencontre avec les élèves de l'école Paul Langevin de Saint-Germain-lès-Arpajon pour répondre à cette grande question, en amont des Conseils municipaux extraordinaires qui auront lieu les 17, 18 et 19 janvier 2017...

Les réponses recueillies habiteront le débat, l'inspireront et en habilleront les alentours.

 

Les Souffleurs préparent une aventure poétique et politique aux habitants de ce territoire ainsi qu’aux élus qui les représentent.

En janvier 2017, des Conseils municipaux extraordinaires, dans chacune des trois communes, inviteront les élus et les citoyens à débattre publiquement de la construction de notre société de demain, sous le regard d’une personnalité connue et reconnue du monde des sciences, de l’écologie ou des humanités.

Notre ambition est de réactiver le rêve comme moteur de l’action politique, de convoquer les instances républicaines et la population autour d’un ordre du jour poétique et éminemment sérieux, qui nous concerne tous.

 

 

0 commentaires

Coup de craie #38

« Il se demandait s'il existait des fleurs qui s'ouvraient quand on les appelait par leur nom. »

 

Franck André Jamme

Coup de craie du lundi

21 novembre 2016

 

0 commentaires

Coup de craie #37

« Quand je pense à toi, ma fenêtre enfante mille papillons, et mon ombre m'oublie pour te suivre. »

 

Aïcha Arnaout

Coup de craie du lundi

14 novembre 2016

 

0 commentaires

Coup de craie #36

« Rien ne résiste à un acharnement de fourmi. »

 

Victor Hugo

Coup de craie du lundi

07 novembre 2016

 

0 commentaires

Argentina / Francia - día 36

0 commentaires

Argentina - día 35

0 commentaires

Argentina - día 34

0 commentaires