les regardeurs, une veille étymologique

[Création 2014]

LES REGARDEURS - LE FILM !

Les Regardeurs, une veille étymologique - septembre 2016 - avec ART'R
Un film de Cyril Viart, Quentin Degy & Xavier Prêtre

> Retour à Paris - Orgues de Flandre (19e) - du 22 au 24 septembre 2016 - avec ART'R

 Un an après l’interdiction de la Préfecture de Police pour trouble à l’ordre public en 2015, les Regardeurs reprennent le chemin des corniches. Les Regardeurs, écrivains en scrutation vertigineuse et en veille étymologique sur les toits des Orgues de Flandre, avec :

 « Tombées d’écritures » secrets poétiques sur feuilles volantes

« Levées d’écritures » écriteaux-poèmes à lire à la jumelle
« In situ » exposition photographique des « regardeurs d'en bas » renouvelée tous les jours

 

Les Regardeurs n’est pas un spectacle, ce sont des moments, une présence bienveillante dans la ville.

 

Horaires d'apparitions :

Jeudi 22, Vendredi 23 septembre 2016 - Entre 8h et 9h45, 12h30 et 14h et entre 18h et 20h
Samedi 24 septembre 2016 - Entre 11h et 12h30, 14h et 15h30 et entre 17h30 et 19h30
Quartier Flandre Curial -  Porte des Flamands, entrée au niveau du 89 avenue de Flandre, Paris (19e)
Métro : Ligne 7 - Riquet ou Crimée

> Rien n'est mort, tout est vivant - mai 2015

À la suite de l’interdiction de la Préfecture de Police pour trouble à l’ordre public la veille de la montée en corniches à Paris en mai 2015, les Regardeurs et Art’R ont été contraints au sol. Ils ont tout de même œuvré pendant 5 jours... Ils ont invité poétiquement la population à observer l’état actuel du monde artistique : une chaise vide.

 

Pour lire le communiqué diffusé suite à l'interdiction cliquer  : ICI

 

Voici la vidéo de cette aventure : Une interdiction contemporaine

réalisation : Cyril Viart, Xavier Prêtre & Quentin Degy (France, 2015)  son, 19'41


 On peut tomber dans l’altitude, comme dans la profondeur.

L’élasticité de l’esprit empêche cette chute-ci, la force de gravité

propre à la sobre réflexion prévient celle-là. Toutefois,

à condition qu’elle soit juste, et fervente, et lucide et vigoureuse,

la sensibilité constitue sans doute la meilleure sobriété, la meilleure réflexion du poète. 

 Hölderlin



précédentes apparitions


À Aubervilliers - du 27 au 30 mai 2015

Apparitions des Regardeurs :

les jeudi 28 et vendredi 29 mai 2015

sur les toits des tours Rechossière,

5 rue Rechossière, Aubervilliers (93)

M°7 / Aubervilliers - Pantin Quatre Chemins

puis bus 150 ou 170 arrêt Mairie d'Aubervilliers

 

À Aubervilliers, les Regardeurs sont en veille continue

du lever au coucher du soleil

Avec Art'R - lieu de fabrique itinérant pour les arts de la rue

Plus d'informations : http://www.artr.fr

©Les Souffleurs commandos poétiques & Creal éditing




Festival Chalon dans la rue - juillet 2014

Cathédrale Saint-Vincent - Chalon-sur-Saône (71)




Les Regardeurs - Chalon-sur-Saône - Festival Chalon dans la rue ©Les Souffleurs commandos poétiques

Parc des expositions  - Chalon-sur-Saône (71) 


                   Les Regardeurs - Chalon-sur-Saône - Festival Chalon dans la rue ©Les Souffleurs commandos poétiques

Festival Les Invites de Villeurbanne - juin 2014

Gratte-ciel - Villeurbanne (69)


Les Regardeurs - Villeurbanne - juin 2014  ©Les Souffleurs commandos poétiques


hamlet attitude (création 2014)

LES REGARDEURS. Artiste placé en situation de vertige, en veille étymologique*, le Regardeur scrute la ville depuis ses sommets.

Marquant le grand corps urbain comme une aiguille d’acupuncteur, il ausculte les flux énergétiques de nos cités.

 

Sans rendez-vous annoncé, la rencontre avec un Regardeur est stupéfiante, elle vous métamorphose en « Regardeur d’en bas » nous devenons alors ensemble et simultanément : « Les Regardeurs ».

 

*Veille : du latin vigere : être bien vivant. 

Étymologique : du grec etumos : vrai, et logos : parole  -logie : étude

Il tombe parfois des mains des Regardeurs d’en haut une feuille volante qui contient une question essentielle à l’encre fraîche

sur ce face-à-face exceptionnel.

Ces questions volantes interrogent délicatement nos postures personnelles sur le quotidien de la vie.

 

 

Les Regardeurs sont toujours accompagnés par un projet photographique et son exposition immédiate (collage vagabond).  

 

 

 

 

*Veille étymologique : être bien vivant dans la vérité de la science des mots



Où ?

Extérieur

Immeubles, maisons, buildings, gratte-ciel, châteaux, musées, églises, cathédrales, corniches, promontoires…



partenaires de création

SACD – DGCA Bourse « Écrire pour la Rue » – Ministère de la Culture et de la Communication

DGCA – Aide à la résidence de production pour les arts de la rue & DRAC Ile de France – Aide à la production dramatique

Soutien au projet L ‘Abattoir – Centre National des Arts de la Rue – Pôle arts de la rue de Chalon-sur-Saône (71)

 

CNES Centre national des écritures du spectacle – La Chartreuse Villeneuve-lez-Avignon (30)

Ville de Coulommiers, Conseil général de Seine-et-Marne & DRAC Ile-de-France dans le cadre du dispositif de résidence d’implantation territoriale

En 2015, avec le soutien de la Ville de Paris – Direction des Affaires culturelles – Aide à la diffusion (75)