« AINSI IL SUFFIRAIT DE LEVER LA TÊTE […] » [GRAND ÉTIQUETAGE]

« Ainsi il suffirait de lever la tête pour voir un ciel contrarié de nuages,

lourd en avancée

ou l'impudique rêve étalé

ou la grimace qui condense notre jeunesse

nos barbouillages d'horizon

et penser qu'un ciel bleu est un ciel qui nous oublie

Ainsi des ciels matures avec ces solitaires, ces grégaires

À ciel ouvert une blessure

non pas une éclaircie mais la trace d'une déchirure

Ainsi il suffirait de lever la tête tandis que devant soi on ne voit rien

des hommes seulement des nuages aux cicatrices bleues, aux mauvais plis,

aux souvenirs froncés comme des fronts

du passé d'ombres, du ciel vouté en gros dos qui se renverse s'offrant

à une autre terre

 Il aurait fallu traverser. »

 

Hélène Lanscotte

Texte chuchoté par un Souffleur le 5 juillet 2014 – journée d’accrochage des étiquettes du « Nuage du Canal » dans  le  paysage – installation plasticienne publique réalisée en réponse à une commande du musée du Canal du Midi, entre avril et septembre 2014, avec les habitants de Revel (31).

en savoir plus


Écrire commentaire

Commentaires : 0