« QUELQUES GRAINES POUR UNE FLEUR RARE »

Mercredi 10 juin 2015 - Portrait sensible du territoire réalisé par Maïda Chandèze-Avakian - Bois de la Garenne, La Norville (91).

 

Le présent convoque son passé. L'ici appelle l'ailleurs.

Maïda Chandèze-Avakian raconte.

Elle confie aux curieux les secrets de leur propre paysage. 

 

Une restitution de son travail au sein d' une installation plasticienne vivante, avec la complicité des Poétiques sentinelles, habitants de ces trois villes.


La graine retient le temps. Nous ne savons pas jusqu'à quel point, elle non plus. 
Elle attend le moment venu. Elle retient et elle efface le temps.
Entre l'instant de sa naissance, à partir du fruit, et l'instant de sa croissance, il ne se passe rien. 
Rien pendant des semaines, des mois, des années. Parfois des siècles. 
Ce rien efface le temps mais il contient la vie. (...) et pourtant, une graine, c'est petit.

 


Gilles Clément, Jardins, Paysages et génie naturel  (Leçons inaugurales du Collège de France)

 


Écrire commentaire

Commentaires : 0