Vers Tornade selfies, la fleur de nos visages #6

Studios selfies nomades - Centre culturel des Prés du Roy, Saint-Germain-lès-Arpajon (91) © Les Souffleurs commandos poétiques

 

Nouvelles rencontres.

Selfies cueillis à la médiathèque du centre culturel des Prés du Roy, présentations à l'école Paul Langevin de Saint-Germain-lès-Arpajon et quelques phrases saisies au vol dans une classe de l'école Victor Hugo d'Arpajon : 

 

Mon visage, c'est comme le cœur de cette tornade, le cerveau de ce vent qui tourne.

Mon visage c'est comme le fruit de sa création, c'est l'aigle qui l'a révélé. 

Salsabila, 9 ans

 

Mon visage, c'est comme un piment qui serait brûlant, étincelant et appétissant.

Mon visage c'est comme si on était à Rome où il y aurait plein d'hommes.

Mon visage c'est comme une tortue dans une cage qui est sage.

Aymen, 9 ans

 

Mon visage c'est comme... un ami.

Mon visage c'est comme... la gentillesse.

Mon visage c'est comme... la nature.

Tom, 8 ans

 

Mon visage c'est comme le miel des abeilles.

Mon visage c'est comme le caca de mon grand-père.

Esteban, 8 ans.

 

Mon visage c'est comme le pétale d'une fleur qui s'envole comme un oiseau dans le souffle du vent.

Emma, 9 ans.

 

Mon visage c'est comme une patate au cœur de la tornade.

Mon visage c'est comme un oiseau qui vole.

Bechir, 8 ans.

 

Mon visage c'est comme la gentillesse, la générosité, la modestie, un peu grognon le matin, timide devant les gens, l'amour que j'ai pour ma famille.

Giovanni, 9 ans.

 

Mon visage c'est comme un cerisier en fleur qui bouge grâce au vent qui vente.

Tiago, 8 ans.

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0