LE CHANT DES VAGABONDES

Nouvelle création 2022

Exploration allégorique en milieu urbain et périurbain

 Savoir que les portes closes jamais ne peuvent empêcher les voyages.
Franck-André Jamme- Nouveaux exercices, 2002

 


L'éphémère de Rio - CDV ©Kalimba

Conception artistique, écriture et mise en scène  - Julia Loyez

Co-mise en scène et conseil dramaturgique - Olivier Comte

Une création pour 17 Souffleurs (en alternance) 

 Que sait-on des Grande berce du Caucase, Véronique de Perse, Balisier des Caraïbes, Scille de Sibérie, Vergerette de Sumatra, Coqueret du Pérou, Pariétaire de Judée, Nigelle de Damas, Balsamine de l’Himalaya, Eventail de Caroline, Tamarin d’Inde, etc. ? Et du sort qui leur est réservé en Europe?

Les simples noms des plantes vagabondes font rêver le voyage et évoquent la formidable liberté de vie. Que peuvent-elles nous raconter de la nécessité vitale de la mobilité, de la réponse quasi unanime du mouvement pour survivre ? Le vivant est en mouvement, se déplace et prend racine sur de nouveaux territoires, il s’agit ici d’imaginer un éloge des vagabondes et du pollen contre lesquels la politique du mur ne peut rien.

 

Pourtant, le règlement N° 1143/2014 du Parlement européen relatif aux  « E.E.E. / espèces exotiques envahissantes » publié le 13 Juillet 2016 par la Commission européenne, révèle que les vagabondes, considérées comme invasives, sont également sources de lois et victimes de réflexes identitaires.

Soucieux de préserver un écosystème européen, le politique est prêt à affronter l’aérologie, le vol des oiseaux, le lœss –poussières fertiles –voyageant dans les nuages…

 

Le Chant vagabondes opte pour une posture de contrepoint, une métaphore poétique et interrogera, par un déplacement du regard et des usages, les principes de mouvement et d’hospitalité.

Susciter des questionnements, éveiller des curiosités, proposer des énigmes et leurs résolutions poétiques sous la voûte étoilée de cette parole forte du poète Franck-André Jamme : « Savoir que les portes closes jamais ne peuvent empêcher les voyages. »…

Et laisser la liberté au public de tirer les fils qui relient la tragédie des vagabondes à notre monde contemporain.

L’ambition est que les personnes qui prendront part au Chant des vagabondes éprouvent la vitalité du mouvement et ce que la diversité recèle de sources d’étonnement et de garanties du futur. La réponse sera ici celle d’une joie, c’est à dire celle d’une identité sans repli, d’une ouverture, d’une posture d’accueil.

 

Le Chant des vagabondes proposera un format original comprenant deux types de rapport aux publics sur une semaine :

·       Travail de territoire

·       Moment de représentation


DISTRIBUTION

Avec (en alternance)

Eric Benyamine, Nicolas Bilder, Christophe Bonzom, Estelle Bordaçarre, Axel Bry, Loïc Calmejane, Talou Calvet, Olivier Comte, Vincent Comte, Christophe Cuby, Marie Daguerre, Virginie Deville, Françoise Escobar, Christian Esnay, Jando Graziani, Brigitte Guedj, Jean-Marc Hérouin, Hélène Lanscotte, Thomas Laroppe, Irène Le Goué, Julia Loyez, Marie Luc Malet, Axel Petersen, Maxence Rey, Corine Taraud, Zelda Soussan, Audrey Stupovski 

 

FABRIQUER EN COMPLICITÉ

Le Chant des vagabondes se veut une aventure en complicité avec les habitants du quartier dans lequel il se déploiera.

En amont de la représentation, des ateliers seront menés pendant une semaine avec des habitants et associations de ce quartier.

Ces habitants, nommés les « Complices », participeront aux dispositifs sensibles du « Locus amoenus ».

Les différents gestes et propositions créés pendant ces ateliers seront inclus à la représentation et portés par les habitants eux-mêmes.

 

La création du Chant des vagabondes donne également lieu à un travail de territoire sur une année à Aubervilliers, dans le cadre d’une résidence artistique départementale.

Ces ateliers accompagneront la conception du Chant des vagabondes et fédèreront des complices jusqu’à sa création en Avril 2022.


SOUTIENS

Production Les Souffleurs commandos poétiques 

Coproduction en cours: Ville d'Aubervilliers, Communauté de commune du Val Briard, Cirque Jules Verne - Pôle National Cirque et Arts de la Rue – Amiens, Le Boulon CNAREP du Vieux Condé, Les Passerelles et le Festival Par Has'Art festival des Arts de la Rue de l’Agglomération Paris-Vallée de la Marne, Art'R Lieu de fabrique itinérant pour les arts de la rue à Paris et en Ile de France et l'Espace Périphérique.

Avec le soutien du département de la Seine-Saint-Denis dans le cadre des résidences départementales, de la DRAC Ile de France ministère de la Culture et de la Communication et de la Région Ile de France.

Recherches de coproduction en cours.

 

CALENDRIER DE CRÉATION

2020

Recherches de résidences et de coproductions

Recherches plastiques et scénographiques

Résidence d’écriture

Du 9 au 14 novembre 2020 - 7 souffleurs - Espace Renaudie Aubervilliers

 

2021

Du 15 et le 26 mars – 7 souffleurs – Le Boulon CNAREP Vieux Condé

Du 3 et le 14 mai – 7 Souffleurs – Espace Renaudie Aubervilliers

Du 17 au 23 mai   – 7 souffleurs – Paris Art'R

Du 12 au 18 juin  – 7 souffleurs  – Théâtre des Passerelles de Pontault Combault 

Du 30 aout au 5 septembre - 7 Souffleurs - Espace Périphérique

Du 18 au 24 octobre– 7 souffleurs – Cirque Jules Verne - Pôle National Cirque et Arts de la Rue  - Amiens

Du 1er au 6 novembre - 27 Souffleurs – Espace Renaudie Aubervilliers

Résidence de construction 2 semaines

 

2022  

Du 21 au 26 février- 7 Souffleurs – Communauté de commune du Val Briard - 7 souffleurs

Du 4 au 22 avril – 27 Souffleurs –  Aubervilliers

 

Première le 23 avril 2022 à Aubervilliers

 

Tournée en cours d'élaboration

  

Pour tout complément d'information :

Budget de création et production en construction, disponible sur demande auprès d'Alice Perot-Hodjis - directrice de production
Contact : production@les-souffleurs.fr / 06 60 39 32 67

Télécharger
Le Chant des vagabondes
DOSSIER DE CREATION.pdf
Document Adobe Acrobat 1.2 MB