Racines

Résidence courte à Tremblay-en-France, juillet 2021

© Les Souffleurs commandos poétiques

 

« Allez à l’essentiel : n’avez-vous pas besoin de jeunes arbres pour reboiser votre forêt ? »

 

 René Char

 

Une aventure végétale et poétique avec

la ville de Tremblay-en-France et ses centres de loisir : Pierre Brossolette, Varlin et Politzer


Du 19 au 23 juillet : ateliers de végétalisation

 

Nous voulons fiancer chaque arbre de cette « forêt de ville » à un enfant de Tremblay. Mais pour qu’un arbre soit fiancé à un enfant et un enfant à un arbre, l’enfant et l’arbre doivent faire l’effort d‘aller l’un vers l’autre : l’enfant doit se végétaliser tandis que l’arbre doit s’humaniser.

 

Du 19 au 23 juillet Les Souffleurs rencontrent les jeunes pousses de Tremblay. Chaque matin s'initie par des chuchotements poétiques ; se suivent des échanges au tour du mot "racines", de l'importance du lien avec un territoire et de la communication avec les arbres.

 

 

© Les Souffleurs commandos poétiques

 

Les transformations débutent par la recherche d'un prénom magique dont chaque enfant aura le secret - Arbato, Cadouyame, Intina... - et se poursuivent par la végétalisation. Outre les fleurs, branchages, feuillages et fruits choisis par l’enfant, le maquillage a été réalisé avec un seul matériau naturel : des terres d’argile. Un studio photo a été installé ainsi qu’une salle de bains de campagne afin de se débarbouiller. Le résultat de ces extraordinaires fiançailles a été immortalisé par des portraits pris sur un écorce d’arbre déplié fabriqué par l’artiste Bruno Supervil. Les enfants deviennent les gardiens écologues des arbres et fondent ainsi un enracinement affectif durable avec leur territoire.

 

© Les Souffleurs commandos poétiques

 

30 juillet : Au loup !

 

Le 30 juillet la forêt urbaine devient donc la galerie d’exposition des « Jeunes pousses de Tremblay ». Tout a commencé par un goûter fabuleux, galette et petit pot de beurre, lors duquel est déployé le tapis volant des contes et des histoires. Les Souffleurs commandos poétiques invitent alors un par un les enfants et leurs parents à pénétrer sous les Trembles et les Hêtres à la recherche de l’arbre qui porte leur portrait. Le parc est désormais peuplé d’un grand habitant mythique de nos forêts moyenâgeuses : le Loup ! Entre présences mystérieuses et empreintes sonores, ce sont eux qui guident chaque enfant dans ce rituel initiatique, à la découverte de cette jeunesse transformée et jusqu’à la reconnaissance de son propre visage. A chaque arbre un portrait, remis à chaque enfant afin de sceller, dans l’échange d’une parole secrète avec le loup, la création d’un lien unique qui durera pour longtemps, entre les arbres de Tremblay et les jeunes pousses de la ville.

 

© Les Souffleurs commandos poétiques