TERRITOIRES Éphémères

Projets en cours • 2019

Continuer inlassablement de retourner le champ invisible.

 Franck André Jamme

Les Regardeurs, une veille étymologique, festival Cergy, Soit !, Cergy (95), 2019

CERGY (93)

 Rêver plus fort que d'habitude

 

>> Septembre 2019 : en amont et pendant le Festival des arts de la rue et du cirque Cergy, Soit ! 

Les Souffleurs ont embarqué les Cergyssois.es complices dans un parcours poétique et tendre, conçu tel un voyage : trois semaines en trois étapes pour rêver plus fort que d’habitude.

Ce voyage collectif a convié les habitant.e.s à interroger leur place dans l’espace commun et le monde.

 

Une aventure humaine et poétique avec

la ville de Cergy, ses habitant.e.s, l’école élémentaire des Touleuses, la résidence sociale Les Villageoises, les Jeunes Linandes, le Conseil des Jeunes, la maison de quartier Axe Majeur Horloge, Espérer 95, l'Espace Césame, la Montagne Vivra, le service social départemental, le collège des Touleuses, la Maison hospitalière, Points communs Théâtre 95, le Carreau, Erigère et CDC Habitat et toutes/tous les participant.e.s venu.e.s à titre personnel .

Semailles - Garges-lès-Gonesse (93) - Janvier 2019

GARGES-LÈS-GONESSE (95)

Mes rêves sont des fleurs dont je suis le jardinier

Botanique de l’esprit à la résidence Germain Soufflot

 

 >> En résidence de janvier à juin 2019

Fiançailles de deux entités vitales : les rêves des habitants et les fleurs des champs.

Création d’un jardin éphémère de rêves qui fleuriront aux premiers ensoleillements du printemps.

 

>> Semences créations

Manufactures d’écriture de rêves les 8, 9, 16, 17, 23 et 24 février 2019

Semailles collectives des rêves le dimanche 10 mars 2019

 

>> Jour de fête - Apparitions/Disparitions

 Mercredi 26 juin 2019



>> Été : contemplation du jardin de rêves 

 Avec Toit et joie - Poste Habitat et Le Moulin Fondu, Centre National des arts de la rue et de l’Espace Public de Garges-lès-Gonesse




Projets passés

Et si vos parents étaient plus jeunes que vous ?

Don de photographie pour Nos Enfances

PONTAULT-COMBAULT (77)

Nos Enfances

 

> En résidence de janvier à juin 2018
> En amont de l’événement Fêt’arts, le samedi 30 juin 2018

Nos Enfances est une promenade dans nos enfances personnelles, celles de nos parents et grands-parents, au centre de l’enfance de la ville de Pontault-Combault.

 

Le projet fait de chacun de nous des chercheurs, des sourciers, des explorateurs d’origine, des spéléologues du nombril. Il s’agit de remonter le temps.

 

Avec l’Agglomération Paris - Vallée de la Marne, la ville de Pontault-Combault, Les Passerelles & les partenaires du territoire.

Plus d'infos sur l’œuvre Tornade selfies : cliquez ICI

Comment te dire ... ?

Calais (62) - 2018

CALAIS (62)

Comment te dire ... ?

 

> En résidence de janvier à mai 2018
> En amont des Flâneries Printanières, du 25 au 27 mai 2018

Comment te dire... ? est une irruption balbutiée dans l’espace public. Faire palpiter la rue dans un immense bégaiement collectif. Le projet fait des Calaisiens les choristes d'un petit séisme, d'un grand tremblement des cœurs.

 

Avec Le Channel, dans le cadre de la Fabbrika.

Accroche-toi au pinceau, j'enlève l'échelle !

Pontault-Combault (77)  - Juin 2016

PAYS CLERMONTOIS (60)

Passionnément, à la folie, pas du tout...

 

> En résidence d’avril à juin 2018
> En amont du festival Divers et dÉté, le samedi 9 & le dimanche 10 juin 2018
Passionnément, à la folie, pas du tout... s’inspire de manière joyeuse et tendre des folies douces du territoire Clermontois.
Autour des différentes déclinaisons  du  mot « folie », habitants et écoliers inventeront un écrin pour un festival ponctué d’interventions décalées, renversées, renversantes.
 

Avec La Batoude, le Centre d’Animation et de Loisirs du Clermontois & les partenaires du territoire.


Portraits selfies - Aurillac (15) - Juillet 2017 © Association Éclat / Festival d’Aurillac

AURILLAC (75)

Tornade selfies, une tempête de nos figures

 

> En résidence de juin à juillet 2017

 Au fil de leurs rencontres, Les Souffleurs se livrent à une gigantesque cueillette des autoportraits et des mots des habitants, jusqu’à constitution d’un véritable trésor rassemblant des centaines de poèmes et 1886 visages.


Le grand trésor des portraits prend vie dans une immense Tornade. Les visages se mêlent les uns aux autres dans un grand brassage. Chaque personne entre physiquement dans la Tornade, peut danser dans la force, être au cœur du phénomène !

 

Sur décision officielle, cet ensemble de portraits et de mots est déposé aux archives municipales. Il constitue une archéologie contemporaine de la ville d’Aurillac.

 

Avec l'Association Éclat - Festival d'Aurillac & les partenaires du territoire.

Plus d'infos sur l’œuvre Tornade selfies : cliquez ICI
 

Au nom de la rose

Juin 2016 - Pontault-Combault (31)

PONTAULT-COMBAULT (31)

Au nom de la rose

 

> En résidence d'avril à juin 2016
> En amont du festival Fêt'arts, le 25 juin 2016
 

Si le quartier était décrit par un spécialiste de morphologie végétale, il nous dirait que nous sommes en présence d’une feuille composée d’un limbe entier aux bords unis parcouru de nervures. Les nervures latérales desservent immeubles puis parkings et sont alimentées par la nervure centrale dite « allée des roses » en raison de la couleur rose de son asphalte.

 

Autour des différentes déclinaisons  du  mot « rose », habitants et associations sont invités à rêver un joyeux écrin pour le festival Fêt'arts, dans les alentours du mot.

 

Avec Les Passerelles & les partenaires du territoire.

 

 

 

Grand Étiquetage du paysage

Parc et jardin du Musée du Canal du Midi - Revel (31)

Tornade selfies

Châlons-en-Champagne (51)  - Avril 2016

CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE (51)

Tornade selfies, une tempête de nos figures

 

> En résidence de janvier à juin 2016
Dans une immense tornade de portraits selfies, 1066 visages dansent, mélangés avec des milliers de poèmes du monde entier, brassés dans un grand vortex ascendant. Les Souffleurs invitent les habitants d’un territoire à entrer dans le vent-tempête pour y retrouver leurs visages et à les fiancer à un poème.

Ces jeux de portraits s’accompagnent d’une invitation à l’écriture, furtive ou réfléchie, sur le thème du visage, de nos visages.
À terme, cet immense portrait de ville sont officiellement déposés en archives afin de constituer l’herbier contemporain des visages des habitants du territoire.
 

Avec Furies, dans le cadre d'une création pour le quartier du Verbeau.

 

Plus d'infos sur l’œuvre Tornade selfies : cliquez ICI


La Déclaration pour le festival Excentrique

Parc Thérèse Charrier, Beaugency (45) - Juin 2014

BEAUGENCY (45)

La Déclaration

> En résidence de février à juin 2014
> En amont du festival Excentrique, le 7 juin 2014

Création d’une immense déclaration d’amour d’un quartier mal aimé à son centre-ville. Proposition plastique participative. Mille poèmes amoureux écrits à l’encre blanche sur autant de panneaux noirs, plantés dans un parc et éclairés par des flammes. Entrée en archives municipales des cartes postales originales créées lors de cette installation.

 

Avec Culture O Centre dans le cadre du Festival Excentrique & les partenaires du territoire.

Plus d'infos sur l’œuvre La Déclaration : cliquez ICI
 

Grand Étiquetage du paysage

Parc et jardin du Musée du Canal du Midi - Revel (31)

REVEL (31)

Grand Étiquetage du paysage

 

> En résidence d'avril à septembre 2014
 

Création inspirée par la climatologie des lieux et la nécessité de leur redonner sens, visibilité et fréquentation au Musée du Canal du midi de Revel. Installation plasticienne publique.

 

Fabrication collective du « Nuage du Canal » par son évocation poétique sur des milliers d’étiquettes qui sont accrochées aux arbres. Entrée de cette installation dans le fonds officiel du musée en tant que collection permanente après l’exposition extérieure.

 

Avec le Musée du Canal du Midi.

 

Plus d'infos sur l’œuvre Grand Étiquetage du paysage : cliquez ICI